Précompte professionnel: de quoi s’agit-il ?

02/03/2023
taxes need help

Vous avez décroché un beau contrat d’un donneur d’ordre en tant que free-lance ? Tant mieux pour vous ! Il est important de savoir que votre salaire brut ne sera jamais intégralement versé sur votre compte en banque. Certains montants en seront prélevés, comme le précompte professionnel.

Tout d’abord : le salaire brut mentionné sur votre fiche de paie n’est jamais le montant qui apparaîtra sur votre compte en banque. Certains montants en sont prélevés automatiquement. Ces retenues obligatoires ne concernent pas uniquement les travailleurs salariés, mais également les free-lances – que vous soyez sur le payroll ou que vous exécutiez des missions en tant que travailleur indépendant.
La cotisation pour la sécurité sociale est la première à être retenue du salaire brut. Cette cotisation ONSS doit notamment financer les interventions en cas de maladie, les pensions et les allocations de chômage. Le salaire qu’il vous reste ensuite est le salaire imposable. Le précompte professionnel, aussi appelé impôt sur les revenus, est déduit de ce salaire imposable.

En quoi consiste le précompte professionnel ?

Le précompte professionnel est en fait une avance sur votre impôt des personnes physiques. Votre employeur retient chaque mois une partie de votre salaire. Ce montant est versé au fisc. Si vous êtes occupé par l’intermédiaire de Tentoo en tant qu’intérimaire ou si nous nous occupons des aspects administratifs et financiers de votre travail en tant que travailleur indépendant, nous nous chargeons de cette obligation.

Pourquoi cette contribution est-elle déjà retenue à la source ? La différence entre ce que vous gagnez en brut et recevez en net est parfois surprenante. Il est judicieux de laisser prélever un pourcentage réaliste anticipativement de sorte qu’au moment du décompte final, vous ne soyez pas surpris par les impôts à payer.

Je peux choisir entre différents pourcentages, quel est le plus intéressant pour moi ?

Le précompte professionnel et les impôts dépendent largement de votre situation fiscale personnelle : le montant de votre salaire brut imposable (= salaire brut – ONSS) et votre situation familiale. D’un point de vue légal, les agences d’intérim ou les partenaires comme Tentoo doivent retenir un certain minimum sur le salaire. Ce minimum est fixé à 11,11 % pour les intérimaires, bien qu’en vertu d’un accord sectoriel, 18 % soit appliqué par défaut. À titre de comparaison : le précompte professionnel avoisine les 30 % pour les travailleurs fixes.
En tant que free-lance, artiste ou intérimaire, vous pouvez choisir vous-même le pourcentage de précompte professionnel. Si vous choisissez de faire retenir seulement le minimum sur votre salaire, vous aurez dans ce cas un salaire net plus élevé en tant qu’intérimaire que les travailleurs fixes. Mais il y a un « mais ». Le risque est réel que vous deviez payer un supplément salé lors du décompte fiscal annuel.

Pour éviter ce scénario, vous pouvez demander le prélèvement d’un précompte majoré. En fonction de votre activité professionnelle ou de votre situation familiale, vous pouvez faire calculer par nos soins le pourcentage le plus indiqué pour vous. Le montant de votre salaire imposable est déterminant, de même que la composition de votre ménage, l’état civil et d’autres charges familiales. Les revenus du travail que vous percevez en plus de vos missions chez Tentoo jouent également un rôle. Donc : ce que vous avez gagné l’année en cours ou pensez encore gagner auprès d’autres employeurs, agences d’intérim ou comme travailleur indépendant. Il n’y a qu’une seule personne qui peut en avoir une idée précise, c’est vous.

Puis-je également choisir un prélèvement de 0 % ?

Non. Comme il a été dit, la retenue minimale légale pour le travail intérimaire est fixée à 11,11 % (et un minimum de 18% est appliqué par défaut). En outre, si vous suivez le raisonnement susmentionné, une retenue (beaucoup) trop basse ne serait pas judicieuse. Peut-être que ce beau salaire sur votre compte bancaire flattera votre ego pendant un moment, mais vous déchanterez lorsque votre déclaration d’impôts arrivera par la poste…

Que se passe-t-il si j’opte pour un pourcentage trop élevé ?

Il s’avère parfois que la retenue est trop élevée, par exemple parce que votre situation familiale a changé ou parce que votre partenaire se retrouve sans travail. Si un précompte professionnel trop élevé est retenu, vous serez remboursé du trop-versé d’impôts.
Encore un dernier conseil : vous pouvez examiner ici les taux d’imposition par tranche de revenus pour un résident belge : https://finances.belgium.be/fr/particuliers/declaration_impot/taux-revenus-imposables/taux. Ainsi, vous pouvez également estimer le pourcentage de précompte professionnel qui est le plus adapté à votre situation.
Vous avez encore des questions sur le précompte professionnel ou vous souhaitez prendre contact avec Tentoo pour des questions d’ordre général ? N’hésitez pas à nous donner un coup de fil :https://www.tentoo.be/fr/contact-3/