groep studenten bespreken

Emploi temporaire

Aperçu des possibilités de travail flexible en Belgique

En tant qu’entreprise, il peut être utile de faire appel à du personnel flexible pour répondre à des charges de travail fluctuantes ou à des besoins de projets spécifiques. En Belgique, il existe plusieurs façons de procéder, ce qui vous permet de trouver un juste équilibre entre flexibilité et efficacité.

Un aperçu des différentes formes d’emploi temporaire que vous pouvez envisager :

 

– Travail intérimaire (emploi temporaire) : Travailler avec des agences d’intérim vous permet d’engager rapidement du personnel qualifié pour des projets temporaires ou des périodes de pointe. Ces travailleurs flexibles sont officiellement employés par l’agence intérimaire, ce qui vous permet d’augmenter ou de réduire vos effectifs rapidement et efficacement en fonction des besoins de votre entreprise.
Même si vous avez déjà trouvé les employés vous-même et que vous les avez inscrits auprès d’une agence intérimaire par le biais du payrolling, cela relève légalement du travail temporaire.

 

– Contrat de travail temporaire : en proposant des contrats individuels temporaires, vous pouvez engager des talents pour une durée déterminée, un projet spécifique ou pour remplacer un employé (contrat de remplacement). Ces contrats ont une date d’expiration et se terminent automatiquement à la fin de la période convenue, sans préavis. Ces contrats doivent être conformes aux dispositions légales en vigueur en Belgique en matière de travail temporaire.

 

– Indépendants (Freelancers) : L’embauche de professionnels indépendants peut s’avérer utile pour les projets qui nécessitent des compétences spécialisées pendant une certaine période. Ces personnes facturent leurs services à l’entreprise en tant qu’indépendants et ne sont pas employées par l’entreprise. Veillez à ne pas exercer d’autorité pour éviter un faux travail indépendant, car cela est lourdement sanctionné.

 

– Emploi d’étudiants : les entreprises peuvent employer des étudiants pour des travaux temporaires pendant les périodes de vacances ou après les heures de cours. Le grand avantage pour l’employeur est que, pour un étudiant, vous ne payez pas de précompte professionnel et seulement 5,4 % de cotisation à l’ONSS (au lieu de 32 % en moyenne pour un salarié ordinaire).
Les étudiants en emploi peuvent travailler un maximum de 600 heures par an sous ce statut, en cédant à peine 2,7 % de leur salaire.
Vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités de travail pour les étudiants ? https://www.tentoo.be/fr/etudiant-salarie-etudiant-entrepreneur-ou-etudiant-independant/

 

– Indemnité de volontariat : il s’agit d’une indemnité versée aux volontaires pour leurs services, souvent dans des organisations à but non lucratif ou des institutions sociales. Cette indemnité est destinée à couvrir les frais encourus par les volontaires dans l’exercice de leurs fonctions, tels que les frais de transport ou les menues dépenses. Il est important de noter que le volontariat n’est pas considéré comme un emploi régulier et que les volontaires ne sont pas soumis à la législation du travail.

 

-L’indemnité des arts en amateurs (IAA): Il s’agit d’un régime spécifique pour les artistes amateurs qui reçoivent une compensation pour leurs prestations artistiques. Ce droit peut être payé par les organisateurs d’événements culturels ou d’autres institutions et est conçu comme une petite rémunération pour la contribution artistique de l’artiste. Ce régime est assorti de conditions et de restrictions spécifiques concernant le montant de l’allocation et le nombre de jours pendant lesquels elle peut être perçue sans conséquences fiscales. Plus d’informations sur l’IAA ici.

 

– Flexi-job : Un flexi-job est une forme d’emploi spécifique à la Belgique, conçue pour encourager la main-d’œuvre supplémentaire dans des secteurs tels que l’hôtellerie et la vente au détail. Les salariés qui travaillent déjà au moins 4/5 chez un autre employeur peuvent gagner un revenu supplémentaire illimité grâce à un emploi flexible à des conditions avantageuses, sans payer d’impôts ni de cotisations de sécurité sociale. Les employeurs qui proposent des emplois flexibles doivent remplir certaines conditions et s’enregistrer auprès du gouvernement.

 

– 1 bis : Ce terme désigne une forme particulière d’emploi en Belgique pour les personnes handicapées. Il s’agit souvent d’ateliers protégés où ces personnes reçoivent un soutien et des conseils pour travailler dans un environnement adapté.

 

– Article 60 CPAS (Centre public d’action sociale) : Il s’agit d’un arrangement par lequel le CPAS emploie des personnes en situation de vulnérabilité pour des projets ou des tâches spécifiques. L’objectif de ce programme est de donner à ces personnes une expérience professionnelle et de les aider à améliorer leurs chances sur le marché du travail régulier. L’emploi au titre de l’article 60 est souvent associé à des conseils sociaux et à des possibilités de formation.

 

En utilisant ces différentes formes d’emploi, vous pouvez, en tant qu’entreprise, utiliser du personnel flexible d’une manière qui corresponde à vos besoins et à votre situation spécifiques. Toutefois, il est important de comprendre les exigences et les obligations légales associées à toute forme d’emploi afin de garantir la conformité et de minimiser les risques.

Vous vous demandez comment Tentoo peut vous aider à employer des travailleurs flexibles ?

Prendre rendez-vous

Pourquoi choisir Tentoo

Les entreprises utilisent Tentoo parce que…

Customer service medewerker met headphone lacht

Vous avez une question?

Une question sur votre dossier? Vous avez besoin de plus d’informations sur nos services? Vous voulez un devis? Notre personnel vous aide avec le sourire.